Nostalgie incluse

TEKST groter lettertype kleiner lettertype

maandag 9 november 2015 om 08:39 uur.    |    Terug naar Gedichten
Dit werk werd reeds 522 maal bekeken.


III

Nostalgie incluse

 

Il fut un temps où je me plantais  près de ces crétins. Je les

ai quittés et les ai laissés mijoter dans leur grâce et leur gloire.

 

Quoi qu’il en soit je restais incapable de caresser la ballade

de ce foutu temps dans le mausolée d’aujourd’hui avec

ses petits flambeaux autour de lui.

 

Dans la forêt, je me suis assis devant un arbre, l’adieu paraissait

sans cesse. Je me suis tu avec mes souvenirs, une fête

d’absents retenus, lamentables, parfois insupportables.

 

En chair et en os, je me suis relancé dans la poésie

oubliée: mon pays d’antan préferé.

 




Vorige werk: Un matin sans vert fauve  Terug naar overzicht Impromptus d’automne: poésie fatiguée   Volgende werk: Abonnés absents