La loi profonde

TEKST groter lettertype kleiner lettertype

woensdag 30 april 2008 om 15:04 uur.    |    Terug naar Gedichten
Dit werk werd reeds 1093 maal bekeken.


 
La loi profonde

Viens, mon copain
viens me dire
il n’ y a rien de logique
rien à verser, rien à toucher
dans le pluriel de ce matin.

Regarde- moi avec mes cheveux,
haut perchés et une dent de lapin
de tout coeur
pauvrement visible
uniquement des mots pénibles et froids
finalement ces verrues du passé
elles sont pour toi et ta loi.

Pour ta tête de mort
une platitude bien-aimée
avec laquelle je suis né
je me mets en garde.

 

 




Vorige werk: La panoplie Terug naar overzicht Le Murmure, une élégie matinale Volgende werk: Mes doigts