IV Penser la mort.

TEKST groter lettertype kleiner lettertype

maandag 28 november 2011 om 10:18 uur.    |    Terug naar Gedichten
Dit werk werd reeds 1400 maal bekeken.


 
        Cantique profane IV.


Penser à la mort, la détruire avec un sourire 
le long le panta rhei kai ouden menei.

Le long le temps exploré comme l’écume
de la mer en arrivant sur le sable sucé.

Le long le frisson de l’empreinte de mes pieds effacés
je suis un mort-né, écume et sable,
ma platitude la plus aimée.

Et la peluche des pissenlits s’envole
comme une chorale en train de faner.
Le ton reste paisible et toujours flatté.

 

 




Vorige werk: V L Terug naar overzicht Cantiques profanes Volgende werk: III Venu un jour