Réfugiées

TEKST groter lettertype kleiner lettertype

maandag 4 augustus 2008 om 15:22 uur.    |    Terug naar Gedichten
Dit werk werd reeds 1341 maal bekeken.


 Réfugiées

Partir est plus qu’enterrer
la parole, imbue du passé,
en cours tout au long du point
a à b ou z ou plus que
l’inconnue devenant la reconnue,
de nouveau ouvrir la porte de l’ancien.

Partir est être là, souhaiter la bienvenue
qu’ importe le rien, qu’importe le perdu.

 

 

 


Opmerkingen:

Dit gedicht hangt in de Permekebibliotheek in het kader van Circa 2008




Vorige werk: L Terug naar overzicht Le Murmure, une élégie matinale Volgende werk: Le murmure